Beatriz Sotelo

La cheffe

Née en 1981, Beatriz Sotelo s’est fait un nom lors de l’édition 2008 de la foire alimentaire de Barcelone, à l’occasion de laquelle elle a remporté le concours du chef de l’année en Espagne. Au menu : canellonne au faisan et à la truffe et champignons de saison sautés, merlu de Celeiro sauce pil pil au citron et poivrons verts et, en dessert, crème au vin Albariño, amandes et pommes. De quoi se voir décerner le premier prix lors d’une compétition où se sont mesurés pas loin de mille cuisiniers.

Beatriz Sotelo est originaire d’un village situé à sept kilomètres de la commune de Marín, dans la province de Pontevedra. Après des études dans le secondaire, elle rejoint l’école supérieure d’hôtellerie de la capitale de province.

Sa cuisine avant-gardiste puise immanquablement ses racines dans la région, en l’occurrence dans le village d’Ardán où elle a grandi. Dans un décor fait de potagers et peuplé d’animaux de ferme, la vie s’organisait autour de la cuisine. S’il y avait toujours une marmite sur le feu à la maison, dans la famille personne n’avait jusque-là fait de la cuisine un métier. Beatriz ne semblait pas non plus se diriger dans cette voie. Et pourtant... Après les stages effectués dans le cadre de son cursus à l’école hôtelière, elle rejoint Casa Marcelo et la brigade de Marcelo Tejedor au moment où celui-ci obtient son étoile Michelin. À ses côtés, elle apprend une façon d’appréhender la cuisine que personne ne lui avait alors expliquée. Après une période passée au sein de cet établissement, elle continue à apprendre le métier dans différents restaurants en Allemagne et en France, avant de revenir en Galice. Elle s’associe alors avec Juan Crujeiras pour diriger A Estación dans la commune de Cambre (province de La Corogne), établissement également récompensé par une étoile Michelin. En 2017, les deux cuisiniers décident de se lancer dans une nouvelle aventure, chacun de son côté.

La cuisine de Beatriz repose sur un principe très simple : travailler un produit frais de qualité. De préférence du poisson. À mesure que le produit arrive dans les cuisines du restaurant et qu’on le découvre, l’inspiration vient. Une idée. Une recette. Un plat. Et c’est peut-être là que réside le secret du succès de Beatriz Sotelo : dans cette idée que l’inspiration naît d’une matière première de qualité trouvée chaque jour au marché, sans chercher d’autre voie vers le génie que le travail bien fait et l’honnêteté dans l’assiette.